Article France Bleu Orléans Lien vers l’article

Orléans Métropole annonce des aménagements paysagers dès cet automne sur le terrain des Groues

Le terrain des Groues, à cheval sur Orléans et Saint Jean de la Ruelle, devrait enfin devenir un lieu de verdure et de promenade. Orléans Métropole annonce des aménagements pour l’automne prochain. Enfin, le début d’une grande réhabilitation pour ce site qui doit toujours devenir un éco-quartier ?

Olivier Carré et des agents du Service Urbanisme sur le terrain des Groues, près du Dojo © Radio France – Patricia Pourrez

Depuis 10 ans déjà, les Villes d’Orléans et de Saint Jean de la Ruelle planchent sur une réhabilitation de l’ancien terrain militaire des Groues, qui s’étend sur 25 hectares. L’idée était et reste d’en faire un  » éco- quartier ».  » Maintenant que le terrain appartient à la Métropole, il faut que les choses bougent, avancent » martèle Olivier Carré. Le Président d’Orléans Métropole était en visite sur le site ce vendredi et il promet des travaux dès la fin de cette année.

Rendre déjà le site un peu plus vert

La priorité pour Orléans Métropole, c’est déjà de verdir le site des Groues. Dès cet automne, elle va donc défricher, débroussailler le terrain pour ensuite replanter des arbres.  » On ne va pas le faire sur tout le site » explique Olivier Carré.  » On va le faire là où l’on est sûr que les arbres resteront et que ce soit ensuite un parc paysager ». L’idée est donc d’aménager une sorte de  » liaison verte » entre l’actuel Dojo Rousseau et la partie située sur Saint Jean de la Ruelle.

Le projet de QPS toujours d’actualité

A plus long terme, d’ici 10 à 15 ans, 1.000 logements devraient voir le jour sur ce site des Groues.  » Il y aura bien sûr des logements sociaux et on réfléchit aussi à de l’habitat participatif » précise Muriel Chéradame, l’adjointe à la Ville d’Orléans en charge de l’aménagement urbain. Une partie du terrain sera aussi réservée à des activités tertiaires avec des bureaux près de l’actuelle chaufferie biomasse, le long de la voie ferrée. Enfin, il est toujours question d’installer un QPS, un quartier de préparation à la sortie de prison. C’est Olivier Carré lui même qui a soufflé l’idée du terrain à l’Administration Pénitentiaire.  » Les discussions sont en bonne voie » assure le Président de la Métropole  » Même si je n’ai pas de précisions sur les capacités d’accueil de ce centre ni sur une date ». En tous cas, ces nouvelles ne vont pas réjouir l’association de riverains, Pôle Nord, qui a déjà exprimé son opposition sur ce QPS !!